Vivre et travailler en Amérique du Sud, au Chili - Santiago. Emploi, expatriation et relocation pour mieux vous accompagner au Chili,
déménagement international, Mobilité, mutation interne et géographique, impatriation,expatriation et relocation au Chili, et santiago, vivre et travailler au chili

mv
Demenagement international

E-Lingui, Société de formations linguistiques avec Professeurs en ligne

Votre Séjour Linguistique à l'étranger, une formule pour compléter votre formation

Assurance voyage internationale avec AVI

Investissements et placements immobiliers pour expatriés


EXPATRIATION CHILI WELCOME



Guide d'informations pour le Chili
Antofagasta, Arica, Balmaceda, Baquedano, Calama , Caldera, Chaiten, Coquimbo, Curico, Iquique, Isla de Pascua, Isla Diego Ramirez,
Islotes Evangelistas, La Serena, Nunoa, Osorno, Ovalle, Palena, Puerto Aisen, Puerto Montt, Puerto Natales, Punta Arenas, Rancagua,
San Bernardo, Santiago, Talca, Talcahuano, Temuco, Toco, Valdivia, Villarrica, Vitacura

Statut politique
Autres secteurs
Travaillez
Liaisons
Sit géographique
Economie
Agriculture
Industrie
Population
Langue
Religion
Pds, mes et voltg
Argent
Villes principales
Climat
Insectes
Les formalités
Santé
Décalage horaire
Téléphone
Aéroport
Loc. de voiture
Hôtels et rest
Valises
Banques
Ecoles
Guides
Observations
fêtes - etc, ..



Guide Chili - Partir vivre, travailler, étudier au Chili

Autres secteurs
La BID (Banque Interaméricaine de développement) a approuvé son premier prêt privé au Chili : un financement de 25 millions de dollars à l'entreprise de télécommunications CTR.

Les supermarchés représentent aujourd'hui environ 20% du volume des ventes de détail au Chili. Les ventes ont atteint 4,34 milliards de dollars en 1997. Santiago domine nettement les six autres provinces, représentant près de 90% des ventes cumulées et de pointes de vente. Début 1997, 4 groupes se partageaient près de 50% du marché des grandes surfaces. Du côté des hypermarchés les Chiliens ne disposent que d'un hypermarché pour 450 000 habitants (30 points de vente seulement).

La franchise : il existe 57 franchiseurs au Chili et 465 points de vente qui emploient de manière directe 12 500 personnes et qui ont généré, en 1997, un chiffre d'affaires supérieur à 150 millions de dollars. Les secteurs d'activité les mieux placés sont la restauration rapide et les services. 79% des franchises sont d'origine étrangère et la majorité d'entre elles viennent des Etats-Unis.

 7 - Population
La population est de 14 800 000 habitants. La densité est de 20 habitants au km².
La population urbaine est 85,18%.
La population en âge de travailler (15 à 65 ans) : 9,1 millions
dont population active : 6 millions (81% dans l'industrie et les services)

0-14 ans : 28,79%
15-64 ans : 64,31%
65 ans et plus : 6,90%
espérance de vie : 75,37 ans

Peu d’individus vivent sous le seuil de la pauvreté, seulement 2%.
croissance démographique 1997-2015 (%) : +1,1
mortalité infantile (%) : 1,1
consommation énergie par tête TEP : 1,42
population privée d'eau potable (% pop) : 9
population privée de sanitaires (% pop) : 5
nombre de médecins pour 1000 habitants : 1,1
lignes téléphoniques pour 1000 habitants : 180
téléphones mobiles pour 1000 habitants : 28
voitures particulières pour 1000 habitants : 71
n° d'ordinateurs pour 1000 habitants : 54,1
taux d'analphabétisme des adultes (%) : 5
école secondaire/classe d'âge (%) : 75
universitaires/classe d'âge (%) : 30

La composition ethnique est 95% Européens et Européen-Amérindiens, 3% Amérindiens et 2% autres.

Comparée aux autres pays d'Amérique du Sud, la population du Chili est relativement homogène. Les premiers colons espagnols se mêlèrent aux Amérindiens, Picunches au nord, Araucans dans la Vallée centrale et Huiliches au sud. Leurs descendants métis représentent plus de 92% de la population actuelle. Les Indiens non métissés (Araucans, Mapuches, Quechuas) ne se rencontrent que dans les régions retirées et à l'extrémité méridionale, en Terre de Feu, où subsistent les Alakalufs, les Yagans et quelques centaines d'Onas. Les réserves qui leur sont accordées ne leur permettent pas de subvenir à leurs besoins. Ils représentent environ 6% des habitants.

Langages
La langue officielle est l'espagnol, la deuxième langue utilisée est l'anglais pour le commerce, il y a également divers dialectes indiens comme le Mapuche.

Religion
La religion la plus répandue est le Catholicisme (85%), suivie par le Protestantisme (11%), le Judaïsme (3%), l'Islam (1%).

Poids, Mesures et Voltage
Le courant électrique est du 110 Volts. Poids et mesures au système métrique. Les prises de courant sont à fiches plates (aux normes américaines). Prévoir un adaptateur afin de ne pas mettre hors d’usage vos appareils électriques.

Argent
La monnaie nationale est le Peso Chilien, 1 peso = 100 centavos

1 Peso (CLP) = 0,0124 FF (100 CLP = 1,24 FrF)
1 euro = 529,1465 pesos

Il est recommandé de posséder également de la monnaie américaines car les tarifs sont indiqués en dollars. De plus dans la majeur partie des sites touristiques et grands hôtels on n’acceptent seulement les devises. Les travellers chèques comme les cartes de crédit américaines ne sont pas acceptés.

Villes principales
Pedro de Valdivia a fondé Santiago en 1541 sur une vaste plaine cerné de pics montagneux et arrosée par le Mapocho. La ville est perchée à 1000 mètres d'altitude et située à 140 km des plages de Valparaiso.
Santiago, la capitale de Chili avec 5,5 millions d'habitants n'est pas une ville touristique, il reste peu de monuments de l'époque coloniale que l'on puisse visiter. Longtemps elle est restée une petite bourgade et deux tremblements de terre, en 1647 et 1730 ont détruit de nombreux édifices.
La cité coloniale s'organise autour d'un grande espace rectangulaire, la Plaza de Armas (1541), où on trouve le Correo Central (le bureau de poste), un bâtiment rose construit en 1882 avec à côté le Museo Historico Nacional. Aussi sur la place se dresse la plus grande église du pays la cathédrale de Santiago (1748-1789) avec sa fabuleuse nef baroque.
Le Palacio de la Mondena (1805) est situé dans la Callé Morandé. C'est dans cet imposant hôtel de la Monnaie, devenu par la suite le palais présidentiel, que Salvador Allende trouva la mort lors du coup d'état militaire de 1973.
Sur l'Alameda Bernardo O'Higgins, longue de 18 kms, s'élève l'église San Francisco (1586). Le cloître de l'église abrite le Museo de Arte Colonial San Francisco ou l'on retrouve des peintures et des objets religieux ainsi qu'une collection de serrures anciennes.
La plupart des salles de théâtre et de concerts sont concentrées sur la Plaza Mulato Gil.
Le Mercado Franklin est un marché aux puces ouvert le week-end, aménagé dans les bâtiments d'un ancien abattoir.
C'est sur le Mercado Central, établi sur les berges du Mapocho, que l'on trouve tous les produits frais. Le pavillon de la marée est renommé pour ses copieux plateaux de fruits de mer à des prix raisonnables. On peut également trouver à Santiago de beaux vêtements à des prix défiant toute concurrence.

Valparaiso, le principal port du pays avec ses 276 000 habitants est une ville-musée avec l'atmosphère d'un port baleinier du début du XXe siècle.
Découverte en 1536 par le conquistator J de Saavedra, Valparaiso doit son nom au village dont était originaire le navigateur. Plusieurs fois détruit par des tremblements de terre et des raz de marée, le port fut à chaque fois reconstruit. Avec une population qui s'accroissait rapidement les maisons,construites souvent de bric et de broc, ont progressivement grimpé à l'assaut des collines (42), s'accrochant à leurs pilotis pour défier les lois de l'équilibre. Symboles de ce voyage d'un autre temps, les 15 funiculaires, classés monuments historiques depuis septembre 1998, qui montent les collines à la verticale. Chacun de ces funiculaires est unique. Les habitants les empruntent, chaque jour, pour aller au travail ou rentrer chez eux.
La Plaza Sotomayor est le coeur historique de la ville, un lieu où se concentre une multitude de bâtiments officiels massifs tels que le palais de justice, le quartier général de la marine, la poste centrale et la gare de chemin de fer.
A visiter : la Calle Condell et ses résidences bourgeoises aux portes sculptées, l'horloge Turri, le quartier chinois : le quartier du port, le quartier de Bellavista : musée à ciel ouvert, la Sebastiana : maison du poète Pablo Neruda, le Museo del mar Lord Cochrane : le premier observatoire astronomique au Chili qui renferme aujourd'hui de splendides maquettes de bateaux.
Chaque jour sur la plaza Italia, au bord de l'Avenida Pedro Montt, un marché artisanal propose une variété d'objets provenant de tout le Chili.

Les autres grandes villes sont Concepción, Viña del Mar, Talcahuano (247 300 habitants), Antofagasta
(218 000 habitants), Temuco (211 000 habitants), Punta Arenas (113 000 habitants), Puerto Montt, Orsono.

Climat
Le Chili présente des aspects variables selon la latitude et l'altitude. Le nord où l'on trouve le désert le plus aride de la planète, l'Atacama, est souvent nuageux et frais pour sa latitude. Le centre du pays jouit d'un climat tempéré, d'un été sec et ensoleillé. Les pluies sont rares mais le brouillard est fréquent sur la côte en hiver. Les saisons sont inversées par rapport à l'Europe. Les hauts sommets de la Cordillère des Andes ont un climat typiquement alpin ; on y trouve des glaciers et des neiges éternelles. Au Sud, les pluies sont abondantes, l'été chaud, l'hiver froid. Les nuits sont fraîches, et les journées ensoleillées.

La température de la mer n'excède pas plus de 18° de décembre au mois d'avril. Le printemps et l'automne restent deux saisons très agréables ; dans les stations de sports d'hiver (La Parva et Portillo), la saison débute au cours du mois de juin pour prendre fin au mois de novembre.

Janvier et février correspondent à la période d'été dans l'hémisphère austral ; la meilleure période débute au mois de mars jusqu'à novembre.

Insectes and Animaux
Les plus gros mammifères qu'on peut y trouver sont le puma, et le guanaco (loup des Andes) ; le huémul (gros renne) ; le chilla (sorte de renard) ; deux espèces de chat sauvage ; les rongeurs des montagnes, dont le chinchilla, espèce en voie de disparition ; dans la forêt au Sud du pays, on trouve des marsupiaux (Rhyncholestes), le renard de Darwin, le pudu (le plus petit des rennes) ; et de nombreuses espèces de petits oiseaux ; le crapaud (Calyptocephalla), la grenouille de Darwin (Rhinoderma) ; très peu de poissons d'eau douce ; la truite d'Amérique du Nord, introduite artificiellement dans les lacs.
Avec 70% du pays composé de montagnes, les altitudes peuvent souvent atteindre 7000 m, les pluies irrégulières, les températures variables, contribuent à donner une flore très diversifiée.

On distingue 3 zones:

 1) zone désertique avec une végétation de buissons (Chuquiragua ulicinia), cactus, Oxalis gigantea, Proustia tipia, Alstroemeria violacea.

 2) zone méditerranéenne : jusqu'à 800 m d'altitude, des plantes telles que Crinodendron patagua et Bellota miersii ; Adesmia ; Acacia ; sur les pentes, Quillaja saponaria, Cryptocarya, Lithraea ; jusqu'à 1500 m d'altitude, le buisson Valenzuelia ; et jusqu'à 5000 m des plantes telles Azorella, Laretia acaulis, des plantes qui fleurissant au printemps (octobre - novembre) telles que Valeriana, Anemone, Cardamine, Libertia, Oxalis.

 3) zone humide entre Concepcion et Tierra del Fuego, pluvieuse toute l'année. La forêt tropicale entre Valdivia et le détroit de Magellan possède des espèces telles que Nothofagus, plusières espèces de conifères (Saxegothea, Libocedrus, Dacrudoim, Fitzroya, Podocarpus, Araucaria, Pilgerodendron, et la famille des Myrtacées avec Lomatia, Embothrium, Weinmannia) ; des plantes grimpantes, des fougères, des bambous sauvage (Chusquea) ; certaines de ces plantes n'existent qu'au Chili.